Formalités administratives

Les informations ci-dessous sont issues des sites officiels https://www.diplomatie.gouv.fr et  https://tr.ambafrance.org/Formalites-d-entree-et-d.

Court séjour : 

Les ressortissants français sont dispensés de visa pour un séjour touristique en Turquie ne dépassant pas 90 jours sur une période de 180 jours, que le séjour soit continu ou fractionné.
Pour entrée en Turquie vous devrez être muni d’un passeport ou d’une carte d’identité. La durée de validité doit dépasser d’au moins 150 jours la date de l’entrée en Turquie.

Long séjour : 

Pour vivre en Turquie, il faut obtenir un permis de résidence ou permis de séjour appelé Ikamet. Le demande doit être faite pour chaque membre de la famille y compris les enfants et bébés.

Pour le process d’obtention d’Ikamet (ou visa), nous vous invitons à vous référer au site du Consulat Français à Istanbul.

Cela dit, voici quelques informations supplémentaires issues de retours d’expériences de familles françaises expatriées à Istanbul :

Globalement les cas les plus courants peuvent s’assembler ainsi:
–  la demande d’Ikamet est réalisée par l’employeur, pour toute la famille, par l’intermédiaire d’une agence de relocation ou non.
– la demande d’Ikamet est indépendante, pour un emploi en Turquie ou non, via une agence de relocation ou non.

Qu’est-ce qu’un Ikamet ? 

L’Ikamet est le visa de résidence. il se présente sous forme d’une carte, qui est propre à chacun. Vous aurez donc autant d’Ikamet que de membres de la famille.
Photo Ikamet bleu et Ikamet rose.

Quel délai d’obtention ? 

Que vous soyez accompagné par une agence de relocation ou non, le délai peut être très très variable, avec une moyenne de 2 à 6 mois d’attente.
A noter que :
–  si vous arrivez en Turquie avec un emploi, vous devrez normalement recevoir votre Ikamet avant de commencer à travailler.
– Pour les accompagnants, les Ikamet peuvent arriver plus tard mais attention, le délai ne doit pas dépasser le délai autorisé pour un court séjour, soit 90 jours de droit de résidence sur une période de 180 jours (voir paragraphe court séjour). Sinon, vous devrez rester en Turquie jusqu’à l’obtention de votre Ikamet. Il en va de même pour vos enfants et bébés.

Quelles sont les étapes ?

Avant la fin de 1er mois de votre arrivée en Turquie, si votre entreprise ou votre agence de relocation ne s’en occupe pas, vous devez demander votre permis de résidence.

– En premier, vous rendre sur le site pour obtenir une date de RDV. Cette date est fournie automatiquement, vous n’aurez donc pas de choix.
– Si vous n’avez pas de permis de travail, vous devez en plus justifier d’une somme suffisante (300 dollars par personne et par mois de séjour souhaité ?) à déposer sur un compte bancaire. Cette somme doit figurer sur votre relevé de compte ou être changée au bureau de change. Vous puvez demander un permis de séjour de 6 mois à 2 ans.
Après avoir fourni les documents et obtenu votre date de RDV, vous pouvez retirer cet argent de votre compte, vous n’êtes plus obligés de le laisser à la banque.

– Votre RDV : selon votre lieux de résidence le lieu de RDV varie, mais si vous êtes convoqué à Yabanci Polisi, sachez qu’il y a déjà la queue à 7h du matin et que malgré votre dossier complet il vous sera difficile d’avoir un passe droit.
Une fois entré, munissez vous de vote passeport pour passer la première barrière puis monter au premier étage où l’on vous donnera un numéro d’attente au guichet.

Traduction utile
guichet : banko
bureau administratif : idari buro amirligi

Une fois appelé, et après examen de votre dossier, vous recevrez le formulaire du montant à payer (qui varie selon la nationalité du demandeur et la durée de résidence demandée).
– Bureau d’encaissement : (vezne). le montant augmente chaque année, en 2017 : . Il vous sera remis un papier que vous donnerez au bureau auquel vous avez donné votre dossier précédemment.

Normalement votre rendez-vous sera alors terminé, il ne vous reste plus qu’à attendre le précieux courrier recommandé.

Quelques conseils : 

– Si vous ne parlez pas turc, faites vous aider par quelqu’un qui le parle car très peu de personnes parlent anglais dans l’administration, et tout le monde peut perdre patience rapidement…
– Gardez le sourire, et emmenez vos documents originaux au cas où.
– La bonne astuce : une fois votre Ikamet en poche, vous pourrez utiliser le guichet turkish citizens aux contrôles des passeports aux aéroports. Ceci reste au bon vouloir des douaniers, mais en général il n’y a pas de problème et cela peut vous faire gagner beaucoup de temps !

X